Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
La course des irréductibles de Meyzieu

La course des irréductibles de Meyzieu


groupesToute l'association

Les foulèes majolanes reviennent le samedi 12 novembre 2016 sous une nouvelle identité : La course des irréductibles de Meyzieu.

Course conviviale pour tous et pour tous les niveaux. Elle aura lieu le samedi 12 novembre 2016 et se compose de 3 courses pédestres en semi-nocturne (départ commun à 17h) : 5km, 13km et 22km. L'organisation débutera dès le début de l'après-midi avec une marche nordique pour tous à 14h et la course solidaire des enfants à 15h30. 

Cette course est humanitaire pour le village de Niongono en Afrique. 3€ par coureur est reversé au Village pour contribuer au  financement des repas à la cantine de l'école.

Le Village de départ et d'arrivée se situe au camping-restaurant les Voiles du Grand-Large, partenaire de l'événement, où se trouveront également la remise de dossards, l'affichage des résultats et les podiums.

La course des Irréductibles est née en 2008 à Sathonay. Le nom des Irréductibles vient de ce village toujours en lutte contre l'urbanisation sauvage. Mais aussi parce que les trailers sont aussi des irréductibles ! 

Départ sur les bords du Grand Large puis immersion dans le Grand Parc de Miribel-Jonage, ambiance garantie !

Et, tout ce qu'il faut savoir pour être prêt le jour J dans le guide de l'Irréductible.

D'autres informations sur le page Facebook La Course des irréductibles | Facebook, sur le site de la course www.sourires-niongono.org et dans le flyer.

Une vidéo rien que pour vous pour dévouvrir le magnifique cadre de la course.


Vidéos associées

Teaser des irréductibles

PROCHAIN ÉVÈNEMENT

24
juin
2017-06-24T00:00:00+0200
2017-06-24T00:00:00+0200

Meeting National de l'Est Lyonnais

groupesToute l'association

FACEBOOK

L'EDITO du président

Le DMA reste en N1B !

 

C’était l’objectif collectif de l’année, après la joie de la montée l’an dernier, tout le DMA s’était mobilisé pour donner le meilleur ce dimanche 22 mai 2017. Car monter en N1, c’est une chose, y rester, c’est autre chose. 

Histoire, fierté, solidarité.

En tant que président, j’éprouve de la fierté et beaucoup d’émotion après notre 4ème place avec un total record de 53 448 points. Nous seulement, nous restons en N1, mais en plus nous avons montré un très beau visage, conquérant et solidaire. Une belle pensée pour tous ceux qui ont œuvré pour en arriver là, tous les dirigeants historiques de Décines et Meyzieu avec une pensée particulière pour Patrick Fluixa et Rolland Schroll, que nous aurions aimé voir au bord du terrain, sans oublier Marcel Combépine qui oeuvrait encore en tant que Jury. Que de chemin parcouru en quelques années. Je ne peux que me réjouir du mariage plus que réussi entre les clubs de Meyzieu et Décines en 2008. Aujourd’hui, c’est sûr nous ne faisons plus qu’un. Les interclubs représentent tellement bien ce sentiment d’appartenance à un club avec les athlètes de toutes les disciplines tendus vers un seul objectif, les jeunes, les moins jeunes, les jurys, les coachs, les dirigeants, les supporters.

Une progression exceptionnelle!

Notre DMA faisait envie dimanche, et je ne doute pas que nous allons continuer à progresser pour aller chercher la N1A dans les années qui viennent. Sans prétention, en continuant à gravir l’escalier marche après marche.  Toute l’équipe dirigeante et les coachs vont continuer à œuvrer pour amener le DMA encore plus haut. Dans cette équipe, nombreux étaient les jeunes formés au club, et c’est une belle satisfaction de les voir sous nos couleurs pour cette compétition au plus haut niveau. Les satisfactions ne doivent pas masquer nos points faibles qui restent les sauts et les lancers, deux secteurs où nous devons trouver des solutions pour faire émerger des groupes d’entraînement et des talents. Pour cela, bien évidemment, nos moyens doivent augmenter. Les moyens, nous en aurons aussi besoin pour nous déplacer, car l’an prochain nous pourrions matcher à Strasbourg ou à Besançon. Le budget pour déplacer une équipe : 15 000€ !!!

Décines et Meyzieu: nous avons besoin de +

Alors bien-sûr, nous continuerons à solliciter les municipalités de Décines et Meyzieu que nous représentons, malgré les excellentes relations que nous entretenons, la progression du DMA n’est pas suffisamment prise en compte pour nos subventions. Par rapport à nos concurrents de N1, elles restent très en deçà de la moyenne. J’ai déjà pointé dans la presse mon incompréhension par rapport aux critères que nous remplissons chaque année dans les dossiers de subvention. Je peux vous le dire : ces critères ne sont pas pris en compte et je le regrette ! Aujourd’hui le DMA fait partie des 50 meilleurs clubs français d’athlétisme ! Si nous voulons continuer dans notre dynamique, nos municipalités devront prendre en compte notre travail ! L’athlétisme est un sport d’excellence, mais aussi un sport pour tous ! J’attends des signaux forts pour nous témoigner la reconnaissance dont nous avons besoin. Les félicitations, c’est bien… Mais aujourd’hui notre reconnaissance passera aussi par les subventions de fonctionnement, les seules qui nous permettront de travailler sur l’avenir. 

 

Maintenant, place aux championnats individuels pour lesquels tous les athlètes ont leurs objectifs, du championnat du Rhône aux championnats du monde ! Je vous souhaite toute la réussite possible !

 

Bon athlé à tous.

Le DMA reste en N1B !

 

C’était l’objectif collectif de l’année, après la joie de la montée l’an dernier, tout le DMA s’était mobilisé pour donner le meilleur ce dimanche 22 mai 2017. Car monter en N1, c’est une chose, y rester, c’est autre chose. 

 

En tant que président, j’éprouve de la fierté et beaucoup d’émotion après notre 4ème place avec un total record de 53 448 points. Nous seulement, nous restons en N1, mais en plus nous avons montré un très beau visage, conquérant et solidaire. Une belle pensée pour tous ceux qui ont œuvré pour en arriver là, tous les dirigeants historiques de Décines et Meyzieu avec une pensée particulière pour Patrick Fluixa et Rolland Schroll, que nous aurions aimé voir au bord du terrain, sans oublier Marcel Combépine qui oeuvrait encore en tant que Jury. Que de chemin parcouru en quelques années. Je ne peux que me réjouir du mariage plus que réussi entre les clubs de Meyzieu et Décines en 2008. Aujourd’hui, c’est sûr nous ne faisons plus qu’un. Les interclubs représentent tellement bien ce sentiment d’appartenance à un club avec les athlètes de toutes les disciplines tendus vers un seul objectif, les jeunes, les moins jeunes, les jurys, les coachs, les dirigeants, les supporters.

 

Notre DMA faisait envie dimanche, et je ne doute pas que nous allons continuer à progresser pour aller chercher la N1A dans les années qui viennent. Sans prétention, en continuant à gravir l’escalier marche après marche.  Toute l’équipe dirigeante et les coachs vont continuer à œuvrer pour amener le DMA encore plus haut. Dans cette équipe, nombreux étaient les jeunes formés au club, et c’est une belle satisfaction de les voir sous nos couleurs pour cette compétition au plus haut niveau. Les satisfactions ne doivent pas masquer nos points faibles qui restent les sauts et les lancers, deux secteurs où nous devons trouver des solutions pour faire émerger des groupes d’entraînement et des talents. Pour cela, bien évidemment, nos moyens doivent augmenter. Les moyens, nous en aurons aussi besoin pour nous déplacer, car l’an prochain nous pourrions matcher à Strasbourg ou à Besançon. Le budget pour déplacer une équipe : 15 000€ !!!

 

Alors bien-sûr, nous continuerons à solliciter les municipalités de Décines et Meyzieu que nous représentons, malgré les excellentes relations que nous entretenons, la progression du DMA n’est pas suffisamment prise en compte pour nos subventions. Par rapport à nos concurrents de N1, elles restent très en deçà de la moyenne. J’ai déjà pointé dans la presse mon incompréhension par rapport aux critères que nous remplissons chaque année dans les dossiers de subvention. Je peux vous le dire : ces critères ne sont pas pris en compte et je le regrette ! Aujourd’hui le DMA fait partie des 50 meilleurs clubs français d’athlétisme ! Si nous voulons continuer dans notre dynamique, nos municipalités devront prendre en compte notre travail ! L’athlétisme est un sport d’excellence, mais aussi un sport pour tous ! J’attends des signaux forts pour nous témoigner la reconnaissance dont nous avons besoin. Les félicitations, c’est bien… Mais aujourd’hui notre reconnaissance passera aussi par les subventions de fonctionnement, les seules qui nous permettront de travailler sur l’avenir. 

 

Maintenant, place aux championnats individuels pour lesquels tous les athlètes ont leurs objectifs, du championnat du Rhône aux championnats du monde ! Je vous souhaite toute la réussite possible !

 

Bon athlé à tous.

 

Guillaume SCHROLL

Calendrier